... par la couture · Création Couture

Ma première robe fait-main

robe patineuse fait-main

Des trousses, des sacs, des pochettes, j’adore et j’adhère à en faire plus, trouver des nouvelles idées pour vous embellir, des créations fait-main pour faire de vous des beautés uniques.

Seulement, mes conversations avec ma machine à coudre (oh fort passionnantes, on parle chas, canette… de la vie à la campagne quoi ! ) sérieuses et pleines de rebondissements -de rhéostats (un nouveau mot pour vos parties de scrabble, ou pour … rien d’autre, ça ne se sort que pour le scrabble ça) m’ont peu à peu menées vers l’envie de plus en plus présente de réaliser une robe fait main.

Il faut dire, aussi, que c’est la bonne année pour se lancer : 3 heureux évènements, 3 mariages à fêter ! Une robe fait-main pour célébrer ces belles unions, c’est une remarquable motivation ça, non ? Si on est toutes d’accord, on continue !

L’aventure était lancée, l’objectif était posé : réaliser sa robe fait main. Top départ :

  • Salon de l’aiguille en fête : je choisis le patron de la robe mademoiselle de Louis Antoinette. Un patron et son fascicule d’explication plutôt clairs et assez ludiques. Une robe patineuse cintrée avez un zip. Je ne choisis pas la simplicité , je ne m’en rends pas compte tout de suite mais le patron est dans le sac.
  • Des balades internetosidérales pour trouver un tissu : mon clic final sur le site de motif personnel, un site de grands choix de tissus sympa en tout genre.
  • Des balades merceriesidérales pour trouver le biais qui va bien avec une petite idée en tête.

Je débute par la découpe du patron : trop simple, un ciseau et c’est parti ! Ah non mademoiselle, votre naïveté pour perdra c’est beaucoup plus compliqué que cela une découpe de patron. Il faut rechercher le droit fil (mais encore ?), comprendre le patronage (ne pas se faire une robe en 34 alors qu’on fait du 38 par exemple), analyser les crans d’assemblage (pfff) et trouver la place dans un pti chez soi parisien pour étendre ces 3 mètres de tissus. La folle aventure commence.

La découpe (sportive) du patron est faite. Je me sens comme un marathonien au 41ème km, je me dis que j’en ai déjà fait beaucoup et que pour le reste il suffira de lire le mode d’emploi.

Je lis donc la prochaine action « réaliser les pinces ».

Réaction :  moment de solitude.

Le verdict est posé : je n’y arriverai pas seule. Et c’est là, que le destin fait bien les choses. Après quelques échanges avec une vendeuse de ma mercerie fétiche « Maison Cousu » à Voltaire celle me dit l’air de rien « et sinon nous avons des ateliers de couture pour vous accompagner sur vos projets personnels si jamais vous avez besoin »

Plait-il ?

Bien sûr que j’en ai besoin. Je m’inscris de ce pas (de chas) et c’est parti pour 2 heures de couture avec une professionnelle de Bobines et Combines une vraie  qui m’explique comment réaliser une pince et me donne plein de précieux conseils. Le bonus de ces cours d’accompagnement de projet professionnel :  nous sommes un groupe de 3 ou 4 et entendre les difficultés ou réussites des autres apprenties couturières ainsi que  les conseils de la pro sont aussi formateurs que les propres conseils qui nous sont donnés. La motivation était donc repartie.

Puis, ce fut les vacances. D’abord entre copains, la robe est mise de côté. Puis chez ma grand-mèreveilleuse. Plus d’excuse : du temps , de l’espace et des coachs de rêve pour arriver au bout de ma mission : mes précieuses mamie et maman.

Matin, après midi, soir (entrecoupée de repas, de sommeil et de pause chocolat quand même, ce ne fût pas le bagne non plus) pendant une semaine je couds, découds, recouds, appel au secours, essaye, réessaye, hésite, y croit de plus en plus et réalise la couture finale cette robe, ma première robe fait main.

Première date de sortie le 21 mai : elle ne s’est même pas décousue lorsque je me suis assise sur les bancs de la mairie. Défi relevé !

Ce fut une belle aventure que je recommencerais (avec un défi plus simple telle une jupe par exemple, je m’en remets doucement quand même).

Vive le fait-main, vive les mariés !

image robe patineuse fait-main

 

30 thoughts on “Ma première robe fait-main

  1. Bravo Caro !! Elle est très belle cette robe, reste assez simple mais fraîche. Et elle te va très bien !
    Félicitations car tu as apparemment bien bataillé ! 🙂

  2. Cristen is the name my moms and dads gave me and I enjoy it. Years in the previous we moved to Louisiana. To engage in hockey is a point my spouse doesn’t really like but I do. My working working day career is an workplace clerk and it’s some factor I truly get pleasure from.

  3. They contact the writer Shonda although she doesn’t truly like getting known as like that. To enjoy hockey is one thing she actually enjoys carrying out. His home is now in Indiana. He is at this time a output and distribution officer but he programs on changing it.

  4. Thank you for each of your effort on this website. Kate loves going through internet research and it’s really simple to grasp why. We know all about the compelling way you offer advantageous items on your web site and in addition strongly encourage contribution from other ones about this point plus our child is undoubtedly understanding a lot of things. Enjoy the remaining portion of the year. You are always carrying out a good job.

  5. A new report from the business-data company looking at the second quarter of venture capital results for global AI startups shows historically strong but declining investing rates for the upstart firms. During a pandemic and widespread recession, this is not a complete surprise; other areas of VC investment have also fallen in recent quarters.

  6. Join Variety’s Power of Young Hollywood LIVE, a celebration of the next generation of talent, hosted by Benito Skinner. Watch as MALUMA, Megan Thee Stallion, Jerry Harris and more take the stage to benefit Rock the Vote and encourage young people to register for the 2020 election.

  7. I really wanted to write down a word to say thanks to you for these amazing information you are giving on this site. My long internet research has at the end of the day been recognized with professional facts and techniques to go over with my company. I would admit that we visitors are really blessed to exist in a useful website with so many marvellous professionals with useful basics. I feel pretty privileged to have encountered your webpages and look forward to tons of more excellent moments reading here. Thanks a lot once again for all the details.

  8. All Seattle Law Enforcement are in my thoughts and prayers as well as the good law abiding people of Seattle. You have no clue the danger and stress heaped upon Law Enforcement Officers unless you’ve walked in those shoes! I did for 34 years. Ladies and Gentleman you’ve served your communities well under extraordinary circumstances, but it’s time to think of your families, your wives and children and yourselves! It’s time to leave Seattle, fund a job elsewhere where you will be appreciated! You have my utmost respect! Let the City Counsel and Mayor have the chaos they desire but not at your personal safety and lives! God Bless You All my Brothers!

  9. I simply want to tell you that I am just very new to weblog and honestly enjoyed this website. Almost certainly I’m want to bookmark your blog . You amazingly come with awesome article content. Kudos for sharing with us your website page.

  10. I simply wanted to appreciate you yet again. I do not know the things that I could possibly have worked on in the absence of the type of ideas shared by you over such concern. Previously it was a real frustrating matter in my opinion, however , witnessing a new professional form you treated that took me to jump for happiness. Now i am happier for the support and as well , have high hopes you find out what a great job that you are doing educating people all through your webpage. Most probably you’ve never met all of us.

Leave a Reply to zibelineetfioritures Cancel reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *