... par la couture · Dose créative...

Une rentrée couture tous azimuts

Cher(es) Vous,

J’y suis enfin, les 10 doigts entremêlés de fils hésitants mais impatients d’apprendre, de façonner et de créer : la rentrée en CAP couture tailleur a bien eu lieu.

Quelques frayeurs ont retardées le départ de celle-ci dues à une annulation potentielle de la formation faute de stagiaires suffisants qui ont obtenus leur financement. Sueurs froides et moments de doute au rdv : les montagnes russes assise sur sa chaise !

Pour que la formation puisse vivre, les promo adultes CAP flou et CAP tailleur ont été réunies. Nous sommes donc 12 embarqués passionnés de tissus et fichus pour 8 mois d’apprentissage.

Cette mixité de promo entre couture flou et tailleur est, à mes yeux, un joli cadeau bonus ! On a tous à apprendre de l’autre. Voir les créations des uns sera enrichissant pour les autres et vice versa. La curiosité est un jolie défaut qui sème souvent de belles découvertes.

Et dans cet état d’esprit de partage, guide fil de la créativité, je ne souhaite pas vivre cette année toute seule mais bien avec vous à travers ce lieu. Je viendrais donc vous conter ici le journal de bord d’une trentenaire en CAP couture le plus régulièrement possible.

On commence maintenant avec le récit de cette rentrée pleine de promesse :

Lundi 25, réunion d’information et première rencontre des “camarades de classe” : 12 personnes, 12 horizons si différents, une perspective passionnante : hôtesse de l’air, pâtissière, architecte d’intérieur, femmes de chambre, personnel d’agence de voyage ou de restauration, costumière, comptable, jeune maman et même un homme qui souhaite apprendre la couture pour aider son épouse qui lance sa marque de vêtements. Des regards, des parcours, des objectifs différents mais tous guidés par la même chose : une soif d’apprendre, de travailler de ses mains et de donner un sens nouveau à leur vie. Rien que pour ça, ces mois d’acharnement pour obtenir la formation valaient le coup.

Puis, on nous explique les grandes lignes de ce qui nous attend :

  • de la couture, de la couture et puis un peu de couture par ci par là
  • et aussi des cours de croquis de mode,
  • des cours de technologies du textiles (tout savoir sur les propriétés des textiles) : par exemple, saviez-vous que le satin n’est pas un tissu mais une technique de tissage ? Il existe le satin de soie, le satin de coton etc. (A retenir pour se la jouer au Marché Saint Pierre !)
  • des cours de LECTRA (PAO pour couture)
  • des cours d’histoire de l’art et d’histoire de la mode,
  • des cours de préservation de l’environnement et sécurité au poste de travail
  • et des accompagnements pour nous aider dans nos recherches de stage (3 mois disséminés dans l’année par période de 3 à 6 semaines)

Chaque cours sera ponctué par un examen en fin d’année. Ca va chauffer de la tête jusqu’au bout des doigts !

Mardi 26, journée en atelier couture  : Découverte d’une de nos professeurs de couture (elles seront deux : une spécialisée en flou, l’autre en tailleur). Sentir la passion de la transmission et du partage, ça promet que du bon ! Appréhension de l’atelier, du poste de travail, découverte du programme et on passe à la pratique avec l’apprentissage des points à la main. On est pro ou on ne l’est pas, les points à la main ne trahissent pas ! Et bien, je peux vous dire qu’il y a du boulot car le résultat n’est pas bien beau (la preuve en image ci-dessous). On persévère, il parait que la -presque- perfection, vient à force de faire ! Rdv dans 8 mois… ?!

broderie main cap couture

 

Le petit bonus de la journée : un pique nique avec cette belle équipe sur les bords ensoleillés du Canal Saint Martin.

Voilà, le récit de ces deux premiers jours, promesse d’une année tant espérée de rencontres, d’échanges, de challenges et de créativité.

C’est parti ! Et que ça en (sur)jette ! (jeu de mot de couturière en folie !)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *